Questions-réponses

Vous pouvez le télécharger, avec son mode d'emploi, sur les documents de la section "Accompagner les entreprises".
Contactez votre médecin du travail, il pourra vous apporter son aide avec l'équipe pluridisciplinaire.

Pour le législateur, non ; pour le médecin du travail, ils nécessitent une surveillance particulière, mais pas de visite d'embauche préalable à la prise du poste de travail.

La périodicité est maintenant adaptée au risque au travail et à l'état de santé du salarié; on passe du suivi systématique au suivi individuel personnalisé : tous les 2 ans maximum pour les postes à risque, tous les 3 ans max pour les autres. Nous vous enverrons les convocations selon la décision du médecin,
 
Il n'y a plus de visite d'embauche systématique; selon le résultat du questionnaire, cette visite initiale peut être programmée tardivement par le médecin. Nous avons prévu une date de visite qui peut aller jusqu'à 3 ans au retour du questionnaire, vous recevrez une convocation en temps utile.
 
 
Faites vous aider par un proche, mais pas par votre employeur qui ne doit pas connaître vos données médicales.

Seek coaching on by a close friend, but not by your employer who does not have to know your medical data.

Fatevi aiutare da un vicino, ma non da il vostro datore di lavoro che non deve conoscere i vostri dati medici.

Procura ajuda por um amigo, mas não por seu empregador que não tem que saber seus dados médicos.
Prévenez l'Office, nous enverrons un nouveau questionnaire à l'employeur en RAR; le délai pour le remplir n'est alors que de 10 jours, avant un refus de permis de travail.
Adressez le sous pli fermé et affranchi à "Office de la Médecine du travail, A L'ATTENTION DU MEDECIN DU TRAVAIL, 24 avenue de Fontvieille 98000 MONACO"
Il est dépouillé par le médecin qui, en fonction de ses données, programme plus ou moins tôt votre visite initiale; il est ensuite dématérialisé par scanner dans un fichier sécurisé. Il n'est communiqué à personne et sera détruit lors de votre première visite avec le médecin.
Si votre salarié est en vacances, en voyage etc..., prévenez rapidement l'auxiliaire médicale de votre médecin du travail qui vous indiquera la marche à suivre.
-  Vous trouverez ici les différentes modalités des visites médicales existantes.
  • Votre convocation,
  • Une pièce d'identité,
  • Votre carnet de vaccination,
  • Vos verres correcteurs.
Et en cas de problème de santé récent, les résultats de vos examens médicaux.
- Vous n'avez rien à régler. Le coût des visites médicales est couvert par les cotisations sociales versées par l'employeur.
-  Oui, il est possible de demander à déplacer un rendez-vous en vous adressant au secrétariat de votre médecin du travail (dont les coordonnées figurent sur les convocations), sous réserve de prévenir au moins 48 h à l'avance.
 
-  Oui, le temps de la visite est considéré comme temps de travail et doit être rémunéré comme tel ; vos heures d’arrivée et de départ seront notées sur votre fiche d’aptitude.
-  Oui, le médecin du travail, en fonction du risque, décidera de la nécessité d’une fréquence plus importante des visites médicales assortie ou non d’examens complémentaires (bilan sanguins, radios…). Ces derniers sont pris en charge par l’OMT, ou par l'employeur dans certains cas.
-  Cette visite est obligatoire ; il est de la responsabilité de l’employeur de s’assurer qu’elle a été effectuée. C’est donc à lui de prendre rendez-vous, ou de vous demander de le faire, auprès du secrétariat de votre médecin du travail, avant la date de la reprise de travail.
-  Oui, si l’aptitude du salarié à son travail vous paraît engagée, une visite à votre initiative, et en informant au préalable votre salarié, est possible; votre demande auprès du service doit être formalisée par un écrit motivé. Le médecin vous communiquera en retour, dans le strict respect du secret médical, son avis sur les capacités de votre employé à rester à son poste.
Toute déclaration d'aptitude ou d'inaptitude médicale peut faire l'objet, de la part du salarié ou de l'employeur concerné, d'une contestation devant une commission médicale instituée auprès de l'Office de la médecine du travail aux fins d'en obtenir la confirmation ou la réformation (Loi N°637 du 11 janvier 1958 modifiée). Le recours est adressé par lettre recommandée avec demande d’avis de réception postal, sous pli cacheté au Directeur de l’Office de la médecine du travail à l’attention de la Commission médicale dans un délai de quinze jours francs à compter de la date à laquelle la déclaration a été notifiée ou remise au requérant. Il énonce les motifs de la contestation.
 
 
-  Oui, une visite à votre demande est possible ; elle peut rester totalement  confidentielle s'il n’y a pas lieu de donner un avis d’aptitude à son issue. Contactez directement le secrétariat de votre médecin du travail.
 
-  Les entretiens se déroulent sous le sceau du secret médical ; la seule communication envers votre employeur concerne l’aptitude à votre emploi ou celle de restrictions éventuelles en vue d’aménager votre poste. La raison médicale de ces restrictions n’a pas à être dévoilée.
-  Oui, à l’occasion des visites, vous pouvez être vacciné gratuitement sur place pour toutes les vaccinations obligatoires, conseillées en santé publique ou en relation avec votre travail. Dans le cas d’une vaccination obligatoire, vous serez personnellement reconvoqué par nos infirmiers lorsqu’un rappel sera nécessaire.
 
-  C’est une condition de son aptitude ; il sera vacciné à l’OMT gratuitement au cours de sa visite, puis reconvoqué automatiquement au moment de la date du rappel.
 
- Oui, présentez-vous le jour prévu. Si vous devez être vacciné, il vous sera remis une attestation de vaccination.
-  Contactez directement votre médecin du travail afin de lui faire part de votre besoin. L'équipe pluridisciplinaire vous proposera alors le meilleur accompagnement possible.
-  Les interventions sont gratuites. Seuls certains consommables ou matériels peuvent être à la charge de l'entreprise sous réserve d'accord préalable.
-  L'Office de la Médecine du Travail a un rôle de conseil, il n'y a pas d'obligation légale à suivre ses préconisations techniques.
-  Pour toute question sur vos droits sociaux, contacter directement les Caisses Sociales de Monaco.
Vous êtes également suivi par des médecins de l'OMT, dans des locaux dédiés aux fonctionnaires et agents de la Commune situés dans l'immeuble "Aigue Marine" (quartier de Fontvieille).